Le groupe terroriste Etat islamique (EI) a revendiqué dans un communiqué diffusé par des comptes djihadistes sur Twitter l’attentat sanglant de vendredi contre l’hôtel près de Sousse, en Tunisie. »Le soldat du califat (…) Abou Yahya al-Qayrawani (…) a pu parvenir au but dans l’hôtel Imperial », tuant près de 40 personnes « dont la plupart sont des sujets des Etats de l’alliance croisée qui combat l’Etat du califat », indique le texte.