Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a nommé dimanche un nouvel ambassadeur en Israël, et ce pour la première fois depuis 2012, a rapporté l’agence de presse officielle MENA.

Le diplomate Hazem Khairat a été désigné par le président Sissi comme nouvel ambassadeur d’Egypte à Tel Aviv, en remplacement de son prédécesseur Atef Salem, qui avait été rappelé par le gouvernement égyptien fin 2012 suite à une offensive israélienne contre la bande de Gaza. M. Salem a été nommé comme nouvel ambassadeur à Cuba.

Ces nominations s’inscrivent dans le cadre d’un remaniement important dans le milieu diplomatique égyptien, qui, approuvé dimanche par le président Sissi, est également marqué par d’autres nominations, impliquant entre autres Yasser Reda désigné comme nouvel ambassadeur à Washington, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Badr Abdel-Atty comme nouvel ambassadeur à Berlin, le diplomate Alaa Youssef Hassan comme consul général à Londres, et Nasser Hamdy comme nouvel ambassadeur en Arabie saoudite.

Bien que l’Egypte et Israël considèrent le Hamas comme une menace, l’Egypte joue le rôle de médiateur clé pour la conclusion d’une trêve entre Israël et le Hamas en août 2014.

Cette trêve a mis un terme à une guerre de 50 jours menée par Israël contre la bande de Gaza sous le contrôle du Hamas, guerre durant laquelle environ 2 200 Palestiniens, des civils pour la plupart, ont été tués, alors que 73 Israéliens, des soldats pour la majorité, ont trouvé la mort dans les attaques lancées par les activistes armés de Gaza.

Une cour égyptienne a décidé d’inscrire le Hamas et sa branche armée, les Brigades d’al-Qassam, comme groupes terroristes, mais une autre cour a annulé la décision concernant le Hamas au début du mois, un verdict qui a été salué par le mouvement palestinien influent.

Selon Xinhua