Des centaines de touristes étrangers étaient amenés en bus à l’aéroport d’Enfidha pour être évacués de Tunisie dans la nuit de vendredi à samedi après l’attaque qui a fait 39 morts dans un hôtel à Sousse.

13 vols affichés pour des décollages entre 23H15 et 05H40 locales (22H15 et 04H40 GMT) notamment à destination de Londres, Manchester, Amsterdam, Bruxelles et Saint-Petersbourg. Et à 02H30 (01H30 GMT), un flot continu de bus avec touristes à bord continuait d’arriver à l’aéroport d’Enfidha. La plupart des vols étaient affrétés par le tour opérateur Thomson.

Un couple de britanniques arrivé mercredi à Sousse, interrogé par l’AFP, a indiqué que l’organisateur de leur voyage leur a dit « de rentrer ». « Nous avons peur, l’endroit n’est pas sûr », a dit un autre jeune homme, prénommé Leon et originaire du Pays de Galles.

Le bilan de l’attaque, s’est établi dans la soirée à 39 morts, la « plupart » Britanniques selon le Premier ministre Habib Essid, mais aussi « des Allemands, et des Belges, et des Français ».

Cet attentat, le pire de l’histoire récente de la Tunisie, survient trois mois après l’attaque sanglante contre le musée du Bardo à Tunis (22 morts dont 21 touristes), qui avait déjà été revendiquée par EI et porté un coup au secteur vital du tourisme.

Selon AFP