Dans une déclaration faite sur place lors de sa visite aux victimes de l’attentat terroriste qui a fait des dizaines de victimes au port el kantaoui de Sousse, le Président de la République, BCE, a appelé le gouvernement à interdire les partis politiques qui « arborent » d’autres drapeaux noirs en occurrence, que le drapeau rouge tunisien faisant allusion à Hizb al tahrir qui est le seul parti islamiste légal qui ne reconnaît ni l’État tunisien ni la Démocratie.

M. Essebsi a promis que des mesures « douloureuses » allaient êtres prises pour juguler le phénomène du terrorisme sans les énumérer. Il a en outre considéré que la campagne « où est le pétrole » vise à affaiblir l’État et sert les terroristes faisant allusion à l’agitation organisée par le parti de Moncef Marzougui et l’accusant indirectement de soutenir les terroristes.