«Deux soldats du califat ont mené une attaque contre une exposition de caricatures contre le prophète à Garland, au Texas, en Amérique», a annoncé la radio de l’organisation qui a proclamé un «califat» à cheval sur l’Irak et la Syrie.

«Nous disons à l’Amérique: ce qui se prépare sera plus important et plus amer. Vous verrez des choses horribles menées par les soldats de l’Etat islamique», a menacé le groupe jihadiste.

concours de caricatures Mais à Washington, Josh Earnest, porte-parole du président Barack Obama, a prévenu qu’il était «trop tôt» pour établir un lien entre l’EI et les deux assaillants et il a rappelé que le FBI menait l’enquête.

«Avant de nous prononcer sur le sujet, nous préférons être certains d’avoir un maximum d’éléments en mains», a déclaré M. Earnest.

Selon AFP