C’est le confrère français Le Point, qui dans un long article consacré à Rached Ghannouchi, révèle, selon des sources de l’intérieur du parti, que le nom du second parti parlementaire sera changé. « L’homme mène de front plusieurs chantiers. Changement de nom du parti, mise à l’écart de plusieurs membres de la choura, attitude bienveillante à l’égard du parti au pouvoir Nida Tounes, lattitude accrue à l’égard des autres partis islamistes », selon le correspondant du Magazine. Et de poursuivre « ça grogne chez les barons du parti, mais personne ne prendra le risque d’affronter le Cheikh ouvertement », constatation du journaliste après avoir discuté avec quelques « barons ». Lotfi Zitoun et Mouadh Ghannouchi, le fils de Rached seraient les têtes pensantes du « virage » que prendra le parti islamiste lors du prochain congrès qui se tiendra en l’été 2015.