La Tunisie a reçu, mardi, un don chinois consistant en des équipements militaires pour renforcer les capacités de l’armée tunisienne dans sa lutte contre le terrorisme.

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse animée, mardi matin, au siège d’une caserne militaire à Tunis, par Farhat Horchani, ministre de la Défense et Bian Yanhua, ambassadrice de Chine à Tunis.

M. Farhat Horchani a indiqué que ce don consiste, essentiellement, en «des stocks de munitions de différents types, des mitrailleuses, des gilets pare-balles, des casques militaires avec des visières pare-balles, ainsi qu’un laboratoire de langues équipé pour l’apprentissage de la langue chinoise».

«La guerre lancée par la Tunisie contre le terrorisme commence à donner ses fruits», il a ajouté.

M. Horchani a par ailleurs appelé les «Tunisiens à faire face au terrorisme par tous les moyens, éducatif et culturel notamment, l’objectif étant de protéger le pays contre cette menace recrudescente».

De son côté, l’ambassadrice de Chine a souligné que le don de Pékin «s’inscrit dans le cadre de la consolidation de la coopération établie entre les deux pays, tout particulièrement, en matière de renforcement des capacités militaires de l’armée tunisienne».

Au mois de décembre 2013, la Chine avait fait don à la Tunisie d’une enveloppe de l’ordre de 4 millions de dollars qui a été consacrée à l’acquisition d’équipements en faveur de l’armée pour renforcer ses capacités opérationnelles dans la lutte antiterroriste et contre le trafic en tout genre.

Selon AA