Selon le magazine web marocain Ya Biladi, deux personnalités islamistes marocaines, Fizazi et Zemzmi  soutiennent la position de R. Ghannouchi sur l’homoséxualité, qui, selon le journal « défend les libertés des homosexuels à condition qu’elles ne franchissent pas les portes des maisons ». Mieux encore, Abdel Bari Zemzemi considère qu’elle est conforme à la chariaâ.

Rached Ghannouchi aurait déclaré toujours selon le journal : « Dans les sociétés régies par l’Islam, elle est considérée comme un crime et interdite dans la sphère publique » Seulement il précise que «  la religion ne fait pas intrusion dans l’intimité des individus dans les maisons ».

Zemzemi en rajoute une couche : « C’est un avis parfaitement conforme à la chariaâ ; Et même si une personne est témoin accidentellement de rapports entre deux individus du même sexe, elle n’est pas autorisée à divulguer ce qu’elle a vu » a-t-il confié à Yabiladi !

Quant au salafiste Mohammed El Fizazi, tout en condamnant l’homosexualité considérée comme « un pêchée, contraire à la nature humaine et à l’Islam » il déclare : « Néanmoins nous n’avons pas le droit d’espionner les gens à l’intérieur de leurs maisons. Chez moi j’ai le droit de boire du vin et de jouer aux jeux du hasard ».