Le ministre Italien des Affaires Etrangères Paolo Gentiloni a annoncé, mardi, que son pays a décidé d’annuler 25 millions d’euros de la dette tunisienne.

« Au cours des derniers jours, nous sommes parvenus à un accord pour l’annulation d’une partie de la dette tunisienne de l’ordre de 25 millions d’euros », a indiqué Gentiloni dans une déclaration faite en marge de sa visite en Tunisie.

Le ministre italien a souligné que son pays œuvrera, avec la France, à convaincre l’Union européenne de mettre en place un programme d’aide à laTunisie à travers le financement de projets, notamment dans le domaine de l’énergie.

Au sujet de la coopération sécuritaire, le ministre italien des Affaires étrangères a affirmé : « Nous partageons avec la Tunisie son inquiétude vis à vis de ce qui se passe dans la Libye voisine ». Il a souligné que son pays coopère avec les services de sécurité en Tunisie, citant également une coopération technique dans le domaine de la surveillance des frontières tuniso-libyennes.

L’ Italie est le 2ème partenaire commercial et le 2ème investisseur enTunisie après la France, selon les chiffres officiels tunisiens.

Selon AA