Le chef de l’Eglise catholique en Tunisie a lancé un appel aux catholiques occidentaux pour ne pas abandonner la Tunisie en raison de la peur engendrée par les attaques terroristes contre le Musée du Bardo.

L’Evêque Ilario Antoniazzi a déclaré que « Cette attaque était destinée contre le tourisme mais aussi contre les catholiques », selon le journal CatholicPhilly, dans un article paru à Varsovie. « Nous comptons sur les leaders de l’Eglise occidentale pour encourager les gens à ne pas avoir peur et de continuer à venir ici comme visiteurs et comme pèlerins » a-t-il poursuivi. Il a reconnu que des efforts ont étés faits pour que « les messes et les services de prières ne soient pas perturbés » et que l’Eglise entretient de bonnes relations avec les autorités et les leaders musulmans qui rejettent tout liens avec les terroristes » !

Le journal catholique rappelle que le nombre des catholiques en Tunisie est de 30.000, mais que l’Eglise ne dispose que d’un seul Evêché dont la Cathédrale, construite au centre de Tunis en 1897 sous le protectorat français. L’Eglise regroupe 13 ordres religieux, plusieurs écoles et nombre de librairies. L’Evêque de Tunis n’a pas caché sa peur des éléments « jihadistes » qui sont partis se battre en Syrie et qui ont combattu avec l’Etat Islamique parce que « Des groupes comme ceux là sont prêts à utiliser la violence et à tuer non seulement des touristes, mais aussi à s’attaquer à la culture et relations entre les différentes religions.