Les deux auteurs de l’attentat du musée du Bardo à Tunis, qui a coûté la vie à 21 personnes dont 20 touristes, se sont formés au maniement des armes en Libye, a affirmé Rafik Chelly, secrétaire d’Etat chargé des affaires sécuritaires.

Il s’agit de « deux éléments extrémistes salafistes takfiris. Ils ont quitté clandestinement le pays en décembre dernier pour la Libye et ont pu se former aux armes en Libye » avant de regagner la Tunisie, a déclaré Rafik Chelly.