Selon des médias canadiens, La demande d’asile de Belhassen Trabelsi, le beau-frère de l’ex-président tunisien, Ben Ali, a été rejetée par la Commission de l’Immigration et du statut de réfugié. Ce refus a été justifié par la commission qui a jugé que Behassen Trabelsiavait commis des crimes graves et qu’il ne peut de ce fait bénéficier du statut de réfugié au Canada.

Cette décision ne concerne que Belhassen Trabelsi et non pas sa femme et ses enfants, qui pourront, eux, faire une demande de statut de réfugiés.