Une cellule terroriste a été démantelée hier mercredi dans la région de Kasserine, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Composée de 4 individus, cette cellule est en relation directe avec le terroriste Mourad Gharsalli et était chargée de guetter et de surveiller les mouvements des sécuritaires.

Suite à l’arrestation de ces individus, l’Unité nationale antiterroriste a pu saisir des tenues militaires, une unité centrale informatique, des livres et des écrits «takfiristes» et des téléphones portables et des documents sécuritaires qui ont été dérobés durant les évènements de la Révolution.

L’une des personnes arrêtées faisait l’objet de notes de recherche, tandis qu’un autre parmi les quatre avait bénéficié de l’amnistie générale alors qu’il était condamné à 30 ans de prison pour des crimes terroristes, ajoute le communiqué du ministère de l’Intérieur.