Le porte parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui, a déclaré, lors d’un point de presse aujourd’hui 18 février 2015, que près de vingt terroristes ont participé à l’attaque contre la patrouille de la garde nationale en la ciblant par des tirs intensifs au niveau du croisement de Boulaaba, gouvernorat de Kasserine. Les terroristes se sont emparés ensuite des armes des agents assassinés.

Des opérations de ratissage continuent à avoir lieu pour pourchasser les terroristes impliqués dans cette opération, a ajouté Mohamed Ali Aroui.

Selon le correspondant de l’agence TAP dans la région, une forte tension régnait ce matin du mercredi dans les rangs des forces sécuritaires qui se sont rassemblés à l’hôpital régional de Kasserine où sont admis les corps des agents tués dans l’attaque. Ils protestaient contre les conditions de travail et le manque d’équipements et de renforts sécuritaires.

Les agents de la garde nationale tombés en martyrs au cours de cette opération terroriste sont:

– L’adjudant  Abdelwahab Nassir originaire de Mahdia

– Le sergent Haythem Chouari originaire de Kairouan

– Le sergent Mahdi Abidi originaire de Kasserine

– Le sergent Omar Zalîti originaire de Sidi Bouzid