Ceux qui ne s’autoproclament pas « Charlie » seraient des « terroristes » ! Voilà le message délivré par les médias français qui pratiquent aujourd’hui le vrai terrorisme intellectuel, cette fois-ci à grande échelle. Ceux qui refusent qu’on caricaturiste jusqu’à l’ignoble le prophète de l’Islam, seraient selon eux, les supporters de Daech et d’al-Quaida, c’est-à-dire plus d’un milliard et demi de musulmans, qui subissent depuis des années le terrorisme de ces fanatiques, en payant le prix du sang puisque des milliers de musulmans ont étés assassinés par les adeptes de ces organisations criminelles, leurs pays dévastés par des guerres fratricides, leurs Etats décapités et leur avenir hypothéqué. Pourtant tout le monde sait qui a crée, financé et armé jusqu’aux dents ces criminels. N’est ce pas l’Etat français et autres Etats européens qui ont payé 125 millions de dollars à Al Quaïda depuis 2008, sous forme de rançons, selon une enquête publiée par le quotidien américain The New York Times parue le 29 juillet 2014 ? Selon cette même enquête, la France à elle seule a déboursé 58 millions de dollars, directement ou par l’intermédiaire de la multinationale Areva ou par leur ami et allié l’Emir du Qatar ? N’est ce pas ce même Emir, grand ami de Sarkozy et de Hollande, qui finance et soutien la chaîne du meurtre et de la haine Al-Jazira, porte parole de la nébuleuse jihadiste ? N’est ce pas ce même Etat croupion qui a parrainé le « Printemps arabe » ? N’est ce pas l’Etat français qui a détruit la Libye en armant et finançant les groupes terroristes qui ont renversé Kadhafi avec le soutien aérien de l’OTAN ? N’est ce pas l’Etat français qui a financé et armé ce qu’ils appelaient alors « les combattants de la liberté » pour les lancer contre le régime laïc de Damas ? N’est ce pas la Turquie, membre de l’OTAN qui arme et protège les assassins de l’Etat Islamique et qui a ouvert ses frontières à tous les criminels de la planète pour aller massacrer les populations civiles de Syrie et de l’Irak ? Plus de 1400 jihadistes français avaient quitté le territoire de l’Hexagone pour aller combattre « le dictateur de Damas » avant qu’ils ne retournent leurs armes contre leurs propres concitoyens ? Les assassins des journalistes et caricaturistes de Charlie Hebdo, sont des français connus pour leur appartenance à la mouvance jihadiste et furent condamnés par la justice française, pourquoi les services français, pour qui ils ont certainement rendu des « services », les ont-t-ils laissé aller « combattre » en Syrie ? Etaient-t-ils en service commandé ? Qui les as retourné pour les envoyer commettre ce crime abominable ? Ne fait-on pas toute cette mise en scène pour cacher et escamoter la vérité aux français ?

Alors que le sang des victimes des actes barbares n’est pas encore séché, voilà que l’Etat d’Israël, humilie la France doublement, en invitant tous les juifs français à rejoindre « la Terre promise », et en imposant un des plus grands terroristes de la planète, Netanyahu à la tête du cortège officiel censé protester contre le terrorisme ! Où va la France ? Qui dirige la France ? En moins de deux jours les 6 millions de musulmans français sont devenus des parias, accusés de ne pas accepter qu’on « caricaturise » leur prophète. Sans jeu de mots, on leurs demande de faire « Hara Kiri », alors que ce même Charlie Hebdo en 2010 a licencié un autre caricaturiste qui y travaillait depuis 16 ans pour avoir seulement osé faire une caricature stigmatisant le fils de Sarkozy, qui se serait reconverti au judaïsme. Toujours les deux poids, deux mesures. On prépare même une loi pour déchoir de leur nationalité française, les musulmans français soupçonnés de sympathie pour les terroristes, comme celle qui a été utilisée par le gouvernement de Vichy pour déchoir les juifs français de leur nationalité et personne ne proteste en France contre cette nouvelle infamie. C’est Claude Guéant, ancien ministre de l’Intérieur qui propose cette loi anticonstitutionnelle, ce monsieur connu pour ses positions anti-arabes et qui avait joué un rôle majeur dans l’implication de la France dans la guerre contre la Libye et qui est donc un des responsables du désastre qui frappe la France.

Non tout musulman de Foi ou de culture ne peut accepter que des « Charlots » baptisés « Charlies » continuent à profaner le sacré musulman au nom de la sacrosainte liberté d’opinion. Le dessin ignoble représentant le prophète de l’Islam, que vont publier les pseudos-libertaires de Libération et de Charlie Hebdo, en trois millions d’exemplaires, est une offense à un milliard et demi de musulmans de part le monde. Il ne faut pas les laisser jouer avec les allumettes, ils veulent mettre l’incendie à la baraque France. Ils ne savent pas ce qu’ils font personne ne leur pardonnera ! Ces centaines de millions de musulmans qui ont tous condamné l’horrible massacre condamneront avec la même force ce terrorisme intellectuel d’un nouveau genre. Empêchez ces Charlots de commettre ce business macabre!