Mark Zuckerberg – le patron fondateur de facebook- l’a soufflé au début de ce mois de novembre dans un forum public

« Notre but est de bâtir le parfait journal personnalisé de tout le monde » .

Avec une équipe de 16 personnes, le patron fondateur de facebook et Greg Marra, le responsable produit du newsfeed de facebook (un ingénieur de 26 ans) sont entrain de travailler sur un nouveau algorithme don’t le but est d’avoir la meilleur combinaison d’informations: du plus personnel à l’article de fond, en passant par les infos locales.

Appelé EdgeRank, l’algorithme de Facebook se fonde sur près de 100 000 paramètres différents pour déterminer ce qui est montré ou non à ses utilisateurs dans leur fil d’actualité. Ce qui fait dire à Emily Bell- ancienne responsable des éditions numériques du Guardian et directrice du Tow Center, un centre de recherche sur le journalisme en ligne rattaché à l’école de journalisme de Columbia (Etats-Unis)- que « l’homme de médias le plus puissant en ce moment est Greg Marra, … »

Facebook conçu au depart pour rester proche de ses amis, son influence dans la consommation d’infos ne cesse d’augmenter. Selon le Pew research center 30% des adultes aux états unis s’informent par le bias de ce réseau qui compte déjà 1,3 milliard d’utilisateurs se connectant chaque mois.