Nessma TV a annoncé le nom du vainqueur en l’occurrence Béji Caïd Essebsi dans ce crucial scrutin présidentiel. Si toutes les sources donnaient BCE favori et devançant son concurrent Moncef Marzougui de quelques points, la mise en scène presque comique, et qui n’a rien de professionnel ne rend pas forcément service au nouveau Président. C’est la course à l’audimat. L’audimat a des raisons que la raison ignore.