Dans une interview à une radio locale du centre, Hammadi jebali rétorque avec colère au journaliste qui le tance pour expliquer pourquoi a-t-il démissionné à cause de Marzougui : « Qui est ce Marzougui, pour qui j’aurais sacrifié 40 ans de sueur et de larmes et démissionné de mon parti ? » A l’évidence Hammadi fait marche arrière quant à son soutien à Marzougui qu’il ne tient pas en grand estime, à moins qu’il a compris tardivement que les jeux sont faits et que les dés sont jetées !