L’infatigable BCE continue à brasser large. Après son « insinuation » hier à propos d’une éventuelle participation au gouvernement d’Ennahdh, il a lancé aujourd’hui un clin d’œil sur les ondes d’une radio régionale, au Front populaire pour participer au gouvernement qu’il compte former sur « la base d’un programme » dit-il , comme les « autres partis qui nous ont rejoints. Il tend ainsi la perche à ses ex-alliés de gauche, quelques jours avant le scrutin. Selon lui des « comités » ont étés constitués pour négocier le programme du gouvernement.