Le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaida appuyé par les groupes islamistes radicaux Ahrar Al-Cham et Jound Al-Aqsa, a pris les bases militaires stratégiques de Wadi Al-Deif et Hamidiyé dans la province d’Idlib, frontalière de la Turquie. Selon l’AFP qui a repris les déclarations de l’observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) opposé au régime : 120 soldats du régime de Bachar el-Assad ont été capturés et au moins 100 soldats et 80 djihadistes ont péri dans les combats. Un coup dur pour le régime syrien qui n’a pas encore démenti l’information.